Porno : l’entrée des artistes

  • Nude, Mihiro & Makoto Ojiro, Glénat

image

 

Hiromi Yamase rêve de célébrité. Pour parvenir à ses fins, elle va saisir une opportunité qui s’offre à elle et se lancer dans la photo de nu. Elle devient alors Mihiro et va devenir une célèbre actrice X au Japon. [NUDE] est un manga autobiographique dans lequel Mihiro raconte son parcours en détaillant les rouages qui l’ont amené à se déshabiller devant la caméra. Elle livre sans honte mais avec pudeur ses sentiments, son goût pour le sexe mais aussi les difficultés face à l’incompréhension de ses proches. Le tout dans un manga qui se veut tendrement érotique. Et c’est peut-être de là que vient le malaise. Parfois on ne sait plus très bien ou se situer en tant que lecteur car ces passages plus explicitement érotiques nous font décrocher du caractère autobiographique du manga rendant le tout un peu bancal. D’autant plus que le final semble bien trop artificiel pour être vrai. Dommage !

  • Explicite : carnet de tournage, O. Milhaud & C. le Fabre, Delcourt

image

 

Qui n’a pas un jour rêvé de découvrir les coulisses d’un tournage de film pornographique. C’est ce que nous propose de découvrir Olivier Milhaud sous le dessin tout en rondeur et souplesse de Clément le Fabre. En effet, quand son ami John B. Root lui propose un rôle « habillé » dans son prochain film, il y voit l’occasion de dresser un tableau réaliste de ce milieu à l’image très trouble. On y découvre les relations très humaines entre acteurs, actrices, techniciens à travers des personnalités très variées et des situations universelles. Amitiés, jalousies, ambitions… Rien que de très normal, finalement. Une réalité bien loin des fantasmes de tout un chacun mais une découverte intéressante du milieu dans une BD qui n’oublie pas de rappeler que si les conditions de tournage décrites ici sont idéales, ce n’est certainement pas toujours le cas.