Librairie : ma sélection de février

  • Regarde les filles, François Bertin, Vraoum

0204b

Regarde les filles est un hommage à la femme, au delà même, un ode à la fascination qu’elle exerce sur l’homme, sur l’importance qu’elle a dans la manière de se forgé de ce dernier. Une ode composé d’une collection d’instantanés, de souvenirs fugaces, de sentiments évanescents qui constituent une fresque plus qu’une histoire au sens classique. Autant de morceaux de vie que l’on imagine sans mal autobiographique tant ils s’appliquent à tous les amoureux des femmes. Le tout réalisé avec un bel équilibre entre un dessin d’une grande générosité, à l’image de l’amour éprouvé, et une écriture pleine de retenue et d’économie si bien que le personnage principal ne parle jamais. Mais n’oublions pas, ce n’est pas lui le héros de ce très bel album.

  • Churubusco, Andrea Ferraris, Rackham

0203b

Churubusco fait référence à un épisode de la guerre que mènent les Etats Unis contre le Mexique pour se frayer un chemin vers le pacifique à la fin du XIXème siècle. Plus précisément, un bataillon US composé d’Italien et d’Irlandais catholique déserte pour rejoindre l’ennemis. Un événement qui parle au cœur de l’auteur, lui-même italien. Et on le sent à la lecture de ce superbe album mis en scène avec la passion et le sens du dramatique que l’on connait dans les œuvres de Goya.

  • Jupier’s legacy 1, M. Millar & F. Quitely, Panini

Images_9782809453454

A la lecture du casting, les anciens lecteurs de comics se souviendront avec plaisir du volume 2 de la mythique série The authority qui, reprenant l’héritage des Watchmen d’Alan Moore, portait les comics de super-héros vers de nouveaux horizons, plus sombres, plus réalistes et moins rutilants. Et en effet, on retrouve bien tout ce qui fit le succès de l’illustre prédécesseur dans cette série qui s’intéresse à une 2ème génération de héros. Celle d’une nouvelle époque ou les espoirs des origines ont fait long feu et ou les idéaux ont été irrémédiablement ternis au profit d’une société dans laquelle l’héroïsme à troqué le visage masqué pour celui de la célébrité.

  • Les trou de la zone, Julie M, Akileos

0202a

Les animaux de la campagne se voient obligé de quitter leur domicile car il n’est plus vivable. Il vont alors chercher à rejoindre un lieu nommé La vallée de la mort. Le trou de la zone est une fable animalière écologique pleine d’humour et de lucidité. La folie dévastatrice des hommes vue par ceux qui en subissent les conséquences sans bien comprendre ce dont il s’agit.

  • Tebori 1/3, Robledo & Toledano, Dargaud

94831

Les auteurs espagnols de la formidable série Ken Games sont de retour avec le 1er tome de Tebori, un nouveau thriller de choc qui démarre sur les chapeaux de roue. Cette fois-ci, on navigue dans le milieu des Yakuzas et des gangs de motard japonais adeptes du tatouage traditionnel japonais, le TEBORI. L’écriture de Robledo, toujours aussi précise et documentée, nous plonge véritablement dans le milieu. Un milieu et des ambiances que Toledano s’applique à rendre palpables grâce à son dessin réaliste très appliqué, et ses couleurs pleines de vie et de chaleur.

  • Les poilus 1, Bouzard, Fluide Glacial

1897_couv

C’est toujours un plaisir de retrouver Bouzard en librairie. Et en attendant la sortie prochaine de sa version de Lucky Luke vous allez vous régaler avec cet album sur les poilus dans lequel vous retrouverez tout le talent de l’auteur pour l’humour grotesque mais qui cette fois parvient aussi nous surprendre avec un peu de la gravité que le sujet impose.

  • Capitaine Mulet, Sophie Guerrive, 2024

photo_mulet_100x667_72dpi_000

  • LumberJanes 1, Stevenson/Ellis/Allen, Urban Comics

lumberjane1_surlabd

Urban Comics étoffe son catalogue avec la publication de ce titre résolument tourné vers la jeunesse, dans le sillage d’Adventure Time. La série connaît un important succès outre atlantique et l’on comprend pourquoi. Les Lumberjanes sont une équipe de « scoot » à l’américaine. Elle vont vivre de nombreuses aventures et s’aguerrir pendant le camp d’été. C’est frais, dynamique et plein de bonne humeur sans oublier de nous entraîner dans de folles aventures pleine de suspense. C’est avec ce genre de titre qu’Urban se démarque de ses concurrents.

  • Snegurochka, Hiroaki Samura, Casterman

0302c

Quand l’auteur de L’habitant de l’infini s’intéresse à l’histoire occidentale, le résultat est somptueux. Snegurochka est un excellent thriller historique qui revient sur l’héritage des Romanov après leur destitution et leur exécution sur ordre de Lénine. Il met en avant la terreur organisée ainsi que les doutes cachés qui assaillent les protagonistes quant au régime instauré pas Staline sur les espoirs de la révolution. Son dessin convient parfaitement à l’histoire et son style se rapproche beaucoup de la manière franco-belge notamment grâce à un découpage très posé et très fluide.

  • Low, Remender & Tocchini, Urban Comics

Images_9782365778398

Les auteurs de la très bonne série « Last Days of american crime3, parue il y a quelques années reviennent avec un excellent récit de science-fiction post-apocalyptique. On y retrouve les thématiques forte du scénariste, notamment celle de la famille, dernier noyau dur pour la survie quand tout le reste semble compromis. Le dessin de Tocchini reste le même, très bon et très généreux. Une générosité qui pourra en déstabiliser certains, mais aucun doute sur le fait que ses talents de coloriste ne les réconcilient avec l’auteur.