Lectures – ma sélection de mars 2018

  • Beauté noire et le groupe Prospero, Simsolo & Balez, Glénat

Je suis très sensible au dessin de Balez dont je lis chaque parution avec beaucoup de plaisir. Et le plaisir est toujours là avec cette histoire de Simsolo qui nous plonge dans des intrigues politico-historique de la fin du XIXème siècle qui prennent la forme d’une fiction populaire et feuilletonnante.

 

  • Le coeur des amazones, Bindi & Rossi, Casterman

Christian Rossi est un dessinateur discret. Pourtant chacune de ces parutions laisse une trace marquante dans le souvenir des lecteurs tant son graphisme est de qualité. Ce sera particulièrement le cas ici avec ce récit mythologique d’une grande beauté que l’on doit à Géraldine Bindi. Rossi y déploit tout son art et toute la grâce de son dessin dans lequel on retrouve tout son amour du grand art, de Nicolas Poussin à Cabanel…

  • Ceux qui restent, Busquet et Xöul, Delcourt

Le pitch de départ de Ceux qui restent est surprenant et pourtant si évident qu’on se demande pourquoi personne n’y a songé plus tôt : qu’en est-il des parents quand des enfants quitte notre monde pour vivre des aventures fantastiques dans des “pays imaginaires”. De plus les auteurs conduise leur idée avec beaucoup d’intelligence et font de cet album riche en émotion l’une des plus belle découverte depuis janvier !

  • Feya 1, Marc Lataste, Vide Cocagne

Les éditions Vide Cocagne continuent de nous surprendre avec leur collection de BD jeunesse qui sortent des sentiers battus. Avec Feya de Marc Lataste est une BD petit format couverture souple à forte pagination qui tient beaucoup du manga, notamment avec son dessin noir et blanc. Cette aventure fantastique est menée tambours battants et mélange subtilement humour et suspens sur un ton légèrement décalé.

  • Oblivion Song 1, Kirkman & De Felici, Delcourt

Avec Oblivion Song, Kirkman semble enfin avoir une idée originale pour son pitch de départ : il y a 10 ans, 300 000 personnes disparaissaient subitement de Philadelphie. Cela ne l’empêche pas, comme il sait si bien le faire dans Walking Dead et dans Outcast, d’interroger les comportements psychologiques de ses personnages face à des situations extrême.

  • Hikari-Man 1, Hideo Yamamoto, Delcourt/Tonkam

Voici la nouvelle série de Hideo Yamamoto, l’auteur de Homunculus et Ichi the Killer. Hikari-man est une série terminée en 2 volumes dans laquelle on retrouve toute la virtuosité réaliste de l’auteur, à mi-chemin entre Kengo Hanazawa (I am a hero, Kana) et Hiroya Oku (Gantz, Last Hero Inuyashiki) et sa fluidité narrative.

  • Night Business, Benjamin Marra, Les Requins Marteaux

Il y a 2 ans, Les requins marteaux nous faisaient découvrir l’incontestable talent de Benjamin Marra avec O.M.W.O.T. dont le ton ne pouvait pas laisser insensible si bien qu’il valait mieux pour les âmes sensibles s’abstenir. On retrouve tout ça dans Night Business, un récit irrévérencieux voir outrancier du monde de la nuit dans lequel le grotesque a toute sa place. Marra est un génie !

  • Ailefroide : altitude 3954, Rochette, Casterman

Jean-Marc Rochette, le dessinateur fameux du Transperceneige nous livre dans ce copieux roman graphique l’histoire de son adolescence tiraillée entre son goût pour la peinture et l’appel sauvage de la montagne et de l’escalade. Une véritable ode  à la nature.

  • L’atelier des sorciers 1, Kamome Shirahama, Pika

Il fait partie des quelques séries annoncées et attendues avec beaucoup d’impatience par les lecteurs de mangas français. Et le résultat est bien à la hauteur des attentes. Cette histoire qui a il est vrai des petits airs d’Harry Potter tient ses promesses et son dessin, qui parvient à s’écarter des canons du genre manga est tout à fait séduisant. Un manga qui devrait plaire au plus grand nombre de lecteur, qu’ils soient jeunes ou plus âgés.

 

  • La bobine d’Alfred, Ferdjoukh & Pitz, Rue de Sèvres

Avec cette adaptation du roman de malika Ferdjoukh, Nicolas Pitz nous entraîne dans une aventure que tout cinéphile aurait souhaité vivre. Sa mise en image est parfaite pour se laisser aller, dans les pas du jeune Harry, à rêver des plateaux d’Hollywood version sixties

  • Les incroyables aventures de l’enfant plume 1/3, Jorge Corona, Vents d’Ouest

Les éditions Vents d’Ouest ont eu la très bonne idée de proposer ce comics, édité aux USA chez Archaia (Les légendes de la Garde, Gallimard) afin de le proposer en VF à nos jeunes lecteurs et aux autres. Edité en format franco-belge cette histoire fantastique qui verra se rencontrer un jeune garçon des bas-quartier recouvert de plume et une jeune fugueuse des beaux quartier comptera 3 volumes à paraître d’ici septembre. Une série jeunesse qui a tout pour plaire et qui propose une bouffée de fraîcheur dans la production actuelle.

  • Teenage Mutant Ninja Turtles, Collectif, Hi Comics

Et bien-sûr je ne pouvais pas oublier le retour en fanfare des Tortues Ninja en France dont je vous ai déjà parlé par ici.

Bonne lecture et au mois prochain pour la sélection SurLaBD d’avril !