Chronique – La revue dessinée 1&2

J’ai terminé la lecture du N° 1 de La Revue Dessinée il y a quelques semaines maintenant. J’avais alors décidé de retenir mon premier ressenti et d’attendre le tome 2 pour voir, avant d’en faire une chronique. Le N° 2 est arrivé, il est lu, voici ma chronique.

photo-2013-12-06-16-30-41-327

Avant tout, La Revue Dessinée est un grand et beau projet. Autant par son ambition, sinon de proposer de l’actu en BD, du moins faire du reportage en BD. Mais aussi par son modèle éditorial, une revue sans publicité uniquement portée par ses auteurs et soutenue par ses lecteurs. Un modèle qu’on voudrait voir se généraliser.

Dans la forme, La Revue Dessinée est un champ de variété. Variété des thématiques abordées d’abord avec la politique, l’écologie, l’économie, le sport, les loisirs, la technologie et j’en passe. Et quelle que soit celles-ci, elle ne sont jamais dénuées d’intérêt et toujours riches d’enseignement. Une variété des auteurs ensuite, particulièrement au niveau du style des dessinateurs même si le réalisme pur et dur semble en être exclu.

Pourtant, ce qui est vrai au niveau du dessin et des thématiques abordées ne l’est pas forcément en ce qui concerne les approches et le ton employé.

En effet, la plupart des articles de fond, sujets principaux qui sont le cœur de la revue et qui en font la « une » sont traités sur le même ton, très linéaire, un peu ronronnant à la longue (malgré une lecture non linéaire de la revue), avec bien souvent un auteur qui laisse tomber sa casquette d’auteur de BD pour celle d’envoyé spécial. Certains sujets peuvent même finir pas désintéresser malgré l’intérêt profond de la thématique abordé.

En ce qui concerne les petites rubriques, les auteurs s’éclatent plus, expérimentent et se font plaisir. Ainsi Le futur est pour bientôt de Jouvray & Schaller, Passion Byte de Bourhis & Ménielle ou bien encore Face B, rubrique musicale scénarisée par Le Gouefflec, sont de véritables petites bouffées d’oxygène.

Malgré cela, je crois qu’une grammaire propre au reportage BD affranchie des codes du reportage TV va se faire jour et que rien que pour cela La Revue Dessinée est aussi un véritable champ d’expérimentation. Certains articles du N° 2, notamment Amesys en Lybie par Jean-Marc Manach & Nicoby, vont en ce sens. Alors bon, pour ça, et aussi parce que j’apprends pas mal de choses, je vais continuer cette lecture hors norme dans le paysage de la BD actuelle.

Vous pouvez trouver La Revue Dessinée en librairie, en kiosque et même vous abonner sur le site ci-dessous.

Pour découvrir La Revue Dessinée :

le site internet : http://www.larevuedessinee.fr/
preview du N°2 sur BDgest : http://www.bdgest.com/preview-1397-BD-revue-dessinee-la-2.html