Chronique – H.ELL 1, Desberg & Vrancken

Desberg & Vrancken officient habituellement sur IR$, un polar financier à succès depuis maintenant une quinzaine d’année. Pourtant, en cette fin d’année, ils ont lâché leur bébé pour nous proposer H.ELL, un polar historico-fantastique de intéressant.

h'ell

Le héros, Harmond Ellander, ex-chevalier est destitué pour d’obscures raisons qui seront au cœur de l’intrigue comme fil conducteur de la série. Il devient H.ELL et est condamné à servir comme questeur dans les bas-fonds sordides d’une cité médiévale indéfinie.

Côté scénario, Desberg marche sur les traces de ce qu’il a pu faire avec Cassio, aussi bien en ce qui concerne la thématique polar historique qu’en ce qui concerne l’écriture à plusieurs niveaux de lecture. Grâce à une très bonne utilisation des récitatifs, qui nous livrent le fond de la pensée de H.ELL, ainsi que des flash-backs, on le suit menant une enquête aux accents fantastiques tout en effleurant son passé ainsi que la déchéance de sa nouvelle vie. Et dans tout ça, les intrigues de cour ne sont jamais loin.

 hell-t1-mort-sous-formes-chronique-interview--L-0coCBI

Côté dessin, Vrancken est beaucoup plus surprenant. Il délaisse ici l’ultra-réalisme photographique d’IR$ pour un dessin beaucoup plus vivant et beaucoup moins froid. Si bien que l’on ne retrouve sa patte que dans l’expression des personnages. Concernant ces derniers, on peu constater quelques maladresses de compositions dans certaines scènes plus peuplées et quelques autres dans les proportions. Mais tout ça est rapidement oublié tant les ambiances générales sont agréables et bien rendues. Sa maîtrise du lavis n’y est sans doute pas étrangère.

Une série qui démarre plutôt bien, agréable à lire un fois qu’on y est entré. Le découpage pourrait cependant déstabiliser les lecteurs habitués aux histoires plus linéaires car rien ici ne guide le lecteur qui devra faire la part entre les différents temps de l’action. Et en souhaitant que les intrigues prennent de l’épaisseur dans les prochains albums.