Chronique Express : Couleurs, éditions Sarbacane


Mon avis : Un homme amnésique, victime semble-t-il d’une importante catastrophe, est accueilli en convalescence chez un mystérieux artiste. Voilà un album qui me laisse un avis partagé. La partie graphique est somptueuse de bout en bout. Le noir et blanc est impeccable et l’utilisation parcimonieuse de la couleur est gérée avec beaucoup d’intelligence. Le scénario, quant à lui, parvient à ménager une bonne part de mystère jusqu’à la fin mais s’achève malheureusement par un retournement peu surprenant voire déjà lu et qui laisse le sentiment que l’auteur n’est pas allé au bout de ses intentions. On est séduit par le dessin, accroché par le suspense, mais on aurait souhaité davantage.