Auteur : Yoshihiro Tatsumi

La BD japonaise vient de perdre un de ses auteurs majeurs en la personne de Yoshihiro Tatsumi, décédé à l’âge de 79 ans. On lui attribue souvent la paternité du Gekiga qui signifie littéralement « dessin dramatique ». Il s’agit en fait d’un mouvement de manga portés par des auteurs ayant la volonté de réaliser des histoires plus sombres, plus réalistes et résolument plus adultes. Le fameux magazine Garo fut le berceau de ce mouvement qui a donné quelques uns des plus fameux auteurs de manga.

Tatsumi-Portrait-Session-64th-Annual-Cannes-6KnQ44SzZIrl

Malgré cela, Yoshihiro Tatsumi, et le genre Gekiga en général, reste relativement confidentiel auprès du grand public en France mais je vous invite vraiment à découvrir cet aspect du manga à l’opposé de la majeure partie de la production sous nos latitudes et qui pourrait sans aucun doute faire apprécier la BD japonaise à de nombreux lecteurs réticents.

Voici donc quelques pistes de lecture :

  • pour Tatsumi, Garo et le Gikiga, je vous renvoie vers le n° 2 de la revue Kaboom qui propose une interview de Tatsumi ainsi qu’un dossier très fourni sur Garo et le Gekiga. A la lecture de ce magazine et à travers ses nombreuses interview, on mesure l’importance de Tatsumi et de ses comparses du Gekiga sur les générations de magaka suivante.
  • Une vie dans les marges, Yoshihiro Tatsumi, 2 volumes, Cornélius
  • Gekiga Fanatics, Masahiko Matsumoto, Le lézard noir

Les œuvres de Yoshihiro Tatsumi :

  • Coup d’éclat, Vertige Graphic
  • Les larmes de la bête, Vertige Graphic
  • Good Bye, Vertige Graphic
  • L’enfer, Cornélius

Quelques œuvres gekiga majeures :

  • L’homme sans talent, Yoshiharu Tsuge, Ego comme X
  • La promesse, Shohei Kusunoki, Cornélius
  • La fille du bureau de tabac, Masahiko Matsumoto, Cambourakis
  • La plaine du Kantô (3 tomes), Kazuo Kamimura, Kana
  • Opération mort, Shigeru Mizuki, Cornélius