Angoulême 2017 : les albums en compétitions

© 9E ART+ par Hermann

Chaque année, la sélection des albums en compétition au FIBD s’ouvre davantage. De plus en plus tournée vers les comics et les mangas, elle tend aussi à estomper les critiques d’élitisme qui lui sont faites proposant de plus en plus d’albums « grand public ».

Il semble que ce soit encore en ce sens qu’a été composée la sélection pour 2017.

Certains verront peut-être un lien de cause à effet entre ces 2 constats, mais néanmoins le résultat est là, une sélection plutôt équilibrée et qui plaira au plus grand nombre.

Cependant, bien que représentée par de lourds prétendants tels que « L’homme qui tua Lucky Luke » de Mathieu Bonhomme, la BD dite  » franco-belge traditionnelle » reste toujours le parent pauvre de cette liste.

On peut noter la présence de quelques titres qui se sont déjà distingués en faisant parler d’eux ou en remportant des prix dans d’autres sélections depuis leur parution. C’est le cas notamment de Stupor Mundi  de Néjib chez Gallimard ou bien encore de Shangri-la de Mathieu Bablet chez Ankama, deux sérieux concurrent en compétition officielle ou bien encore Diabolik de Clérisse et Smolderen chez Dargaud en sélection polar.

Rendez-vous donc fin janvier pour savoir si cette ouverture se concrétise avec  la révélation du palmarès final. Vous pouvez trouver le mien en fin d’article.

Sélection officielle :

Sélection jeunesse:

Sélection polar :

Sélection patrimoine :

 

Un essai de palmarès pour cette sélection :

Meilleur album : Shangri-la, Ankama

Meilleure série : The Grocery, Ankama

Prix public : L’homme qui tua Lucky Luke, Dargaud

Prix Spécial jury : Patience, Cornélius

Prix Révélation : Pelote dans la fumée, Acte Sud

Prix Polar : Diabolik, Dargaud

Prix patrimoine : Club des divorcés, Kana

Prix jeunesse : My héro academia, Ki-Oon